VOTRE MAGAZINE N° 99 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 99 EST EN KIOSQUE

Le goût de l’authentique

03 Déc Le goût de l’authentique

A Gràcia, pas d’étoilés mais une constellation de délicieuses petites tables. Du bio, du bon, du végétarien, deux beaux marchés couverts mais aussi et surtout, un festival de saveurs du monde. Ici, il faut aimer découvrir de petites choses qui laissent toujours de grands souvenirs gustatifs.

Ne cherchez pas la trace de la famille Roca, encore moins celle des frères Adrià ou de la grande chef étoilée Carme Ruscalleda. Pas de tout ça à Gràcia. On préfère l’intimité, le sans chichis, l’authentique. Pas de grandes pointures qui font la une des magazines, mais toutefois, une « institution ». Une de ces tables qui compte à Barcelone, un restaurant où il faut avoir mangé une fois dans sa vie : le Botafumeiro. Littéralement, l’encensoir. On vient ici pour le grand baptême de fruits de mer.

Gràcia mange bio…

Depuis 1975, le Botafumeiro est la référence en la matière. Derrière une des plus belles façades modernistes du Carrer Gran de Gràcia, la vénérable institution abrite pas moins de 400 places ! Une usine à touristes ? Certainement pas, tant le service brille d’élégance et de professionnalisme. Dans l’assiette, tout est fête : les crustacés en tête ! En direct des meilleures criées, poissons et fruits de mer ont attiré en 43 ans les plus grandes célébrités. Des joueurs du Barça à la famille Royale en passant par les stars de la télé et du show bizz, les people ont tous leur photo accrochée aux murs du restaurant gracienc. Devant l’entrée, il est fréquent d’observer berlines et autres limousines, truffées de clients fortunés venus des quatre coins du monde. Des clients qui entrent par l’aquarium avant de plonger dans une atmosphère bateau à la lumière tamisée. L’addition quant à elle, reflète fièrement le portefeuille de la clientèle. Même si pour une occasion spéciale, un anniversaire ou un repas de famille, il n’est pas rare de trouver des Catalans attablés. Cette exigence de qualité et de fraîcheur fait écho aux deux grands marchés couverts du quartier : le marché de la Llibertat et celui de l’Abaceria, momentanément déplacé du côté du Passeig Sant Joan, pour rénovation. Dans l’un et l’autre, c’est foison de stands de produits frais, de légumineuses, de poissons et de charcuterie catalane.

…et sain !

Loin de l’ambiance touristique de la Boqueria, ces deux marchés-là ont réussi à conserver le charme de l’authenticité. On y interpelle le chaland en catalan, on y mange au comptoir sur le pouce et on y vient allègrement tailler la bavette. Pas un hasard si les restaurateurs du quartier viennent s’y approvisionner. à Gràcia, on est fier de défendre et de vendre les produits dits « Km zéro », comprenez des produits de proximité, issus de circuits courts et fièrement cultivés par les maraîchers du secteur. On est tout aussi fier de faire ses emplettes chez les fruitiers bio du carrer Asturies comme La Comunal ou celui du Carrer de la Mare dels Desemparats. À moins que l’on opte pour des courses chez Veritas ou Ametller, deux enseignes qui ont aujourd’hui pignon sur rue dans le domaine du bio.

Bistronomique

Dans ce cercle vertueux, il n’est donc pas étonnant de voir fleurir tous les mois de nouvelles tables respectueuses du bien manger et du bio. On notera, pêle-mêle le coquet Origens dans la rue Ramon i Cajal, un restaurant qui revendique les plats catalans et les recettes maison, toujours Km Zéro. Dans la très fréquentée rue Asturies, on s’arrêtera volontiers au Woki Organic Market, un supermarché bio honorablement connu pour son wok à déguster à l’étage d’une ancienne bijouterie de Gràcia. Au rang des perles à croquer, on ne se privera pas non plus d’un voyage au Gut dans la rue Perill. Attention, pépite ! Non seulement le service est à tomber, mais la philosophie du lieu s’invite dans chaque plat. Du végétarien, du sans gluten mais surtout des saveurs uniques et un plaisir indicible de goûter aux moules thaï avec leurs patates « deluxe ». Avec une carte qui explose en bouche, autant s’armer de patience pour avoir le privilège de trouver une petite table. Et quand les prix sont aussi doux que le lieu, on se dit que le cocktail parfait existe encore dans cette ville où les menus flambent exagérément. Pour les petits budgets, Gràcia n’a pas son pareil. On y trouve encore de petites auberges à grand-mère comme le Can Punyetes ou le Patxi, de chaleureuses cantines comme La Ceba dans la rue de la Perle, où les serveurs connaissent leurs commensaux par le prénom.

Par beau temps

Pour cet art de manger au comptoir, de déguster de vraies tapas, on n’hésitera pas à faire un crochet à La Pepita ou au Gasterea, cet incroyable couloir où l’on vient s’entasser à l’affût des derniers pintxos du jour. Si le temps le permet, le Canigó qui surplombe la Place de la Révolution, saura toujours faire redécouvrir les patates bravas et les tortillas. S’il est une singularité de ce, somme toute, petit quartier, c’est bien le nombre incommensurable de restaurants aux saveurs lointaines. Les Barcelonais le savent bien : si l’on veut faire voyager son palais et s’aventurer en plaisirs gustatifs libanais, syriens, palestiniens, thaïlandais, vietnamiens, japonais, grecs, éthiopiens ou encore phéniciens, c’est à Gràcia que l’on sera couronné ! Si l’offre est à débordement, on retiendra toutefois le fameux japonais Kibuka, le spécialiste du Moyen-Orient Karakala, le succulent La Vietnamita ou encore l’indien Veg World India. Et parce que la communauté italienne est la communauté étrangère la plus implantée dans le quartier, on se délectera des Gelateria, les glaciers italiens de la place de la Révolution, des pizzerias disséminées de-ci de-là ou encore de la Pasticceria Italiana du Carrer Verdi ! Sans jamais oublier de s’arrêter pour un apéro dans les incontournables vermouteries, telles que La Vermu, la Lou, la Del Tano et l’inénarrable Marín, sur le trottoir de laquelle on viendra siroter ce breuvage dans lequel on noie secrètement une olive et une rondelle d’orange. N’oubliez pas que « fer un vermutet » c’est l’acte social le plus authentiquement catalan à l’heure de l’apéro ! Bon profit !

Pas de commentaire

Poster un commentaire