VOTRE MAGAZINE N° 128 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 128 EST EN KIOSQUE

Baqueira-Beret, le Must

01 Déc Baqueira-Beret, le Must

La station du Val d’Aran n’y va pas avec la tranche des skis ! Baqueira-Beret est la station la plus importante de Catalogne par son domaine skiable et la deuxième d’Espagne. Question classe et glamour, toutefois, il n’y a pas photo, la belle Occitane rafle tout !

Il y a maintenant bien longtemps que les vaches qui ont donné leur nom à Baqueira décorent de leur peaux les coussins des chalets luxueux plutôt que les versants escarpés des montagnes ! L’or blanc a été particulièrement généreux pour le Val d’Aran. Baqueira Beret, qu’on se le dise, est une station chiquissime qui va chercher ses pairs et son inspiration dans les stations alpines les plus huppées : Courchevel, Megève, Gstaad, Chamonix… Comme chez ses prestigieuses concurrentes, ici le ski est grand, acrobatique, aventurier et n’a rien à envier à celui qui se pratique sur les pentes suisses, italiennes ou autrichiennes. D’ailleurs, la station est le cadre de beaucoup de compétitions mondiales ou nationales de premier plan qui confortent encore sa réputation d’excellence. Il est surtout très adouci par des ambiances particulièrement cosy et raffinées au retour des pistes qui permettent à tous les accompagnants de passer des vacances enchantées dans les piscines, patinoires ou merveilleuses terrasses, après-skis aux pieds. Les séances shopping s’annoncent aussi inoubliables que les factures qui les accompagnent. Et pourtant, la comparaison avec les Alpes s’arrête là ! Ici vous êtes en Catalogne, entre le Val d’Aran et les Valls d’Aneu du Pallars, et vous vivez au tempo des Espagnes, tempéré par l’appartenance occitane de la vallée ! Baqueira Beret n’a pas son pareil pour décliner son élégance en version latine, conviviale et solaire. Pour la langue, ne vous fatiguez pas, la station est pleine de Français venus d’Aquitaine ou d’Occitanie qui préfèrent la belle Occitane aux autres stations pyrénéennes, une marque de goût… Et sinon tout le monde vous parlera castillan. Au pied des pistes, toute une série d’ hôtels de haute catégorie, 4 et 5 étoiles, des marques de luxe aux boutiques somptueuses avec les franchises les plus prestigieuses venues du monde entier, plusieurs dizaines de restaurants de haut-vol dont plusieurs vraiment gastronomiques, annoncent à la jet-set et aux clients les plus argentés qu’ils sont ici en terrain connu. Le grand hôtel Montarto vient d’ailleurs de se refaire une beauté tout comme la jolie brasserie d’altitude, La Choza : rien n’est trop beau pour les habitués des sommets, dans tous les sens du terme. Le prestigieux champagne Moët et Chandon y a même élu boutique, c’est dire ! Cerise sur le gâteau, Vielha, toute proche, n’est pas en reste pour les boîtes de nuit. Les skieurs gastronomes et les skieurs nightclubbers n’ont aucune crainte à avoir. Il faut dire que le domaine skiable de 2273 ha qui s’étend de 1500 à 2600 m d’altitude est extraordinaire au sens étymologique du mot puisqu’il n’a pas son pareil. Sa situation sur le versant atlantique lui garantit à la fois la qualité et la quantité de la neige, deux caractéristiques dopées par d’énormes investissements de nature à réduire l’empreinte carbone et optimiser la fabrication des flocons. Tous les ans, de nouvelles pistes sont travaillées de façon à garantir aux skieurs toutes les émotions possibles quel que soit leur niveau. Par ailleurs, l’accent est mis sur la dématérialisation qui réduit à la fois totalement l’utilisation du papier et le temps perdu aux guichets. Les usagers de la station sont donc totalement déchargés de toute manipulation d’argent y compris pour leurs recharges de forfait. Et surtout… Tous les habitués chantent les louanges des dameurs et la grande qualité de la neige. Décidément, Baqueira-Beret est une expérience ultime.

Sceau Royal

Que les plus républicains ne s’en offusquent pas, beaucoup des visiteurs de Baqueira sont séduits par la présence de la famille royale espagnole qui adore en dévaler les pentes. Enfin, adorait car la reine goûtant assez peu les plaisirs de la glisse, ses venues sont de plus en plus espacées au grand désespoir des inconditionnels du Gotha. D’autres fous de Baqueira sont fans de la figure de la star du Barça, Lionel Messi qui y possède un hôtel 4 étoiles, le Mim (Messi i Majestic), (141 chambres, 3 restaurants et bars et aussi un Spa haut de gamme), de quoi lui assurer une reconversion tranquille.  Mais si tous finissent par revenir, c’est d’abord pour le cadre naturel magnifique, ouvert sur un sublime cercle de montagnes. Si l’image chic et choc colle à la neige de Baqueira-Beret, elle est heureusement limitative car la station est parfaitement conçue pour recevoir des familles avec de jeunes enfants qui y trouvent des écoles de skis et pas moins de trois snow parks qui permettent d’accueillir les tout-petits de six mois à six ans. Ils sont dotés de personnages de fiction, de manèges, de cabanes et même d’un baby-park parfaitement adapté aux envies des mamans et des enfants. Pour ceux qui ont envie d’autre chose que de ski, les paysages somptueux sont un élégant entrelacs de forêts, de cascades de lacs et d’étangs à découvrir à l’infini, raquettes aux pieds si la neige est de la partie mais aussi à pied ou en VTT (et ce dernier même sur la neige). Qu’on se le dise, à Baqueira-Beret l’ennui n’est pas du voyage, on y passe des vacances hors du temps et de l’espace comme sur un grand paquebot. Tant d’atouts se sont avérés payants. En 2023, Baqueira-Beret a enregistré les meilleurs scores de son histoire avec, accrochez-vous bien, plus d’un million de journées de ski vendues. Un véritable exploit, mais aussi, le fruit d’un travail constant et soutenu pour répondre aux attentes de la clientèle. Pour 2024 la station vient de réaménager deux itinéraires et de créer trois nouvelles pistes, ce qui en porte le nombre à 114. Ainsi la nouvelle piste rouge Barquette permet d’accéder à la zone Argulls à partir du Mirador : avec ses 770 m de long et ses 274 m de dénivelé, elle est extrêmement difficile. Une piste Bosque a été ouverte à Baqueira 1800 et la Poste Tamarro a fusionné avec l’ancienne piste des Isards, totalisant 2297 m et 465 m de dénivelé. Baqueira-Beret pourrait se reposer sur ses raquettes, se contenter des lauriers que lui tresse la presse et attendre sagement que tombe la neige mais en Val d’Aran l’attentisme n’est pas une option : au fil des ans, la station se réinvente, plus brillante, plus éblouissante, plus glamour que jamais !

Pas de commentaire

Poster un commentaire