VOTRE MAGAZINE N° 110 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 110 EST EN KIOSQUE

DES AIGLES ET DE LA NEIGE

05 Jan DES AIGLES ET DE LA NEIGE

Avec ses 62 sommets de la Principauté qui dépassent allègrement les 2500 mètres, regroupés sur les 468 km² à peine, l’Andorre mérite amplement son nom de Pays des Pyrénées. Elle n’a pas son pareil pour distiller les plaisirs de la montagne.

Arriver dans les vallées d’Andorre enneigées, c’est penser presque inévitablement à ce joli vers de Gilles Vigneault « mon pays c’est l’hiver ». Resserrées autour de torrents gris qui courent sur les rochers, enjambés çà et là de petits ponts gracieux, les vallées réchauffent villages et clochers au flanc des montagnes. Au-dessus des toits d’ardoise s’étend le plus grand domaine skiable des Pyrénées, un domaine qui ne connaît pas la crise du défaut d’enneigement. Les pistes et les stations particulièrement pentues sont idéalement situées sur l’adret, donc largement ensoleillées. Elles sont constellées de lacs et d’étangs.

Un pour tous, tous pour trois !

Tout est situé dans un mouchoir de poche qui densifie l’offre et permet de jouir de tous les atouts de ce petit pays. Et les Andorrans l’ont bien compris, leur atout-maître, c’est le tout en un ! Ou plutôt en trois ! Les petites stations de ski d’antan se sont en effet regroupées en trois stations dont une géante, reliées par des remonte-pentes, des télécabines et des chemins secrets. Il s’agit au nord, côté frontière avec la France, fédérées sous la bannière de Granvalira, du Pas de la Casa, Grau Roig, Peretol, Soldeu, El Tarter, Canillo et Encamp : 210 kms skiables, 127 pistes, 3 snow parks, 12 kms de zone freeride et 3 pistes de coupe du monde. Plus au sud, Vallnord, sur la paroisse de la Massana regroupe Arinsal et Pal pour un domaine skiable qui s’étend sur 63 kms. Enfin Ordino Arcalis, reconnue pour offrir la meilleure qualité et la plus quantité de neige, attire les skieurs hors pistes. Voilà qui permet à chacun de conserver ses spécialités tout en offrant bien davantage. Un pari gagnant car l’Andorre, outre la fréquentation massive des Catalans, des Espagnols et des Français peut compter avec une belle clientèle russe, britannique, allemande et même américaine ! El Tarter séduira les sportifs polyvalents avec une des plus grandes lignes de modules de snowpark freestyle d’Europe. Sa piste Àliga a été choisie à plusieurs reprises pour les épreuves de descente de la Coupe du monde de ski alpin, c’est dire ! Pour autant, les tout petits sont à la fête du grand blanc avec Baba Boom Circus, un paradis des neiges à leur mesure.

Encamp, une vraie merveille

Soldeu, juste à côté, est rompu aux compétitions internationales féminines avec sa piste « Avet » mais ne s’interdit pas pour autant les plaisirs terrestres avec une vie nocturne trépidante qui séduit les jeunes générations. Au pas de la Casa, les pistes sont innombrables et variées, mais le shopping continue à battre son plein à des prix défiant toute concurrence. Le soir, n’oubliez pas l’offre chaleureuse des pubs aux allures vraiment british ! Encamp vous surprendra avec son Funicamp, un fabuleux funiculaire de 6 km qui vous mènera aux pistes vertigineuses en un temps record, panorama dynamique sur la montagne en prime. à Canillo, les débutants et les familles sont à la fête, avec une offre résolument ludique et la découverte de la très jolie vallée du Forn. Vous voulez vous initier ou vous perfectionner ? Bien sûr c’est possible partout mais jamais mieux qu’à Pal où l’école de ski et de snowboard atteint un niveau d’excellence unanimement salué. Arinsal est toute petite, mais elle affiche fièrement 1000 m de dénivelé, qui permettent aux free riders et aux tenants du freestyle de donner le meilleur de leur soif de liberté avant d’aller se restaurer dans les nombreux bars à tapas. à moins qu’ils ne préfèrent les 442 hectares de neige vierge d’Ordino Arcalis, ou encore à Naturlandia, l’espace nordique andorran. La glisse y est plus sage, et permet de jouir de tous les émerveillements que dispense le paysage en maîtrisant sa vitesse, dans le silence peuplé de la montagne. Trois pistes s’offrent aux fondeurs selon leur niveau. Pour les skieurs glisseurs de tout poil, l’Andorre c’est l’assurance de rencontrer leurs attentes et de se découvrir de nouvelles envies ! Et bien sûr, il y a tout le reste ! Une gamme d’hébergements qui va des chalets aux hôtels et des igloos aux meublés, des restaurants de tous types qui offrent un voyage immobile tout en célébrant les vertus du kilomètre zéro et de la cuisine montagnarde, des boutiques d’artisanat et des grandes chaînes internationales mais aussi une offre culturelle hors norme, puisqu’elle est de niveau international. N’oublions pas en effet que pour être petite, l’Andorre n’en est pas moins un état avec toutes les prérogatives qui s’y attachent. à côté du patrimoine local d’églises romanes remarquables, quelques musées valent largement la visite comme les collections de Carmen Thyssen, le musée de l’automobile, le musée du parfum où celui de l’électricité, situé dans le barrage du lac d’Engolasters sans parler bien sûr des paysages à parcourir sans modération à pied ou en raquettes. Il est un autre domaine d’excellence en Andorre, celui du bien être !

En paix avec soi-même

Sa capitale est Escaldes-Engordany avec le centre thermoludique Caldea, qui utilise la source thermale locale, sulfureuse et bienfaisante. Des centaines de milliers de visiteurs se pressent dans cet espace ultramoderne caractérisé par une pyramide de verre qui offre une vue spectaculaire sur la ville et les montagnes. Deux autres espaces font le plaisir de ceux qui sont en quête d’intimité, le Inúu wellness et le Inúu, deux espaces privés avec spa, hammam, sauna. Enfin, vos chères têtes blondes ont leur propre Caldea, appelé Likids : dans 40 cm d’eau, ils s’y initient aux mêmes plaisirs – ou presque – que les grands. Cerise sur le gâteau, pas la peine de sortir de ce cocon de rêve pour se restaurer, il dispose de deux restaurants, respectivement d’inspiration méditerranéenne et d’inspiration japonaise ! Effort, réconfort, à ces deux valeurs essentielles se rajoute la convivialité naturelle de ces hautes terres longtemps isolées, particulièrement précieuse au cœur de l’hiver. L’hiver en Andorre a quelque de chose de solaire, reflété à l’infini par la pureté de la neige qui lui prête son féérique écho. Idéal pour faire le plein de tonus et de lumière, au cœur des Pyrénées, exactement !

Pas de commentaire

Poster un commentaire