VOTRE MAGAZINE N° 121 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 121 EST EN KIOSQUE

Par la grâce des eaux

30 Sep Par la grâce des eaux

La Selva regroupe presque tous les climats européens et leur gamme de végétation, séquoias et hêtres sur ses hauteurs, oliviers et vignes sur sa façade méditerranéenne. La variété de ses eaux n’est pas en reste : rivières, lacs, sources, thermes et criques peignent la carte de bleus.

La Selva, grâce au Montseny qui n’a pas son pareil pour accrocher les nuages au passage et les ramener en pluie, est un véritable château d’eau relayé par les innombrables arbres qui maintiennent une humidité bienfaisante dans les sous-bois ou explosent, en bouquets de feu, toute sortes de champignons. La comarca regorge de cours d’eau organisés autour des grands axes fluviaux que sont la Tordera, le Fluvià et le Ter. Lacs de rétention et de résurgence marquent un paysage aux innombrables sources et fontaines, qui alimentent un habitat dispersé de mas et de hameaux. Dans sa générosité, la nature de la Selva dispense aussi depuis la nuit des temps, des eaux chaudes et bienfaisantes déclinées en trois grandes villes thermales réputées, et même des eaux minérales plates ou pétillantes. Certaines, enfermées dans de jolies bouteilles modernistes, jouent les stars dans les bars du monde entier où elles défient Perrier et San Pellegrino ! Enfin, de belles eaux turquoise caressent la côte rocheuse, entre Blanes et Tossa, et se laissent volontiers capturer pour délasser les corps et apaiser les esprits. La Selva vous offre un monde de sensations liquides, un univers de bleus.

Ode à la douceur de vivre

Les deux grands barrages de rétention créés sur le Ter sont respectivement celui de Susqueda et celui de Pasteral, deux énormes retenues qui rafraîchissent la montagne et créent des microclimats remarquables qui ont profondément modifié le paysage, le dotant notamment de forêts et de rivières aux ombres denses. Leurs rives accueillent de très nombreux oiseaux qui font la joie des photographes. Ces lacs, outre leur fonction énergétique et leur vocation de réserve d’eau, permettent d’importer la mer à la montagne en offrant toute une gamme de plaisirs nautiques qui enchantent les puristes. à Sils, l’ancien étang, supposément asséché, aime à ressusciter au gré des orages. Dans ce paysage humide, où l’on sent affleurer l’eau de toutes parts, la fraîcheur est battue en brèche par des eaux chaudes et bienfaisantes connues depuis les Romains. Elles jaillissent principalement autour de trois stations. Sant Hilari Sacalm, au cœur des Guilleries, est le pionnier moderne avec ses thermes de la Font Picant où les gens se précipitaient au début du siècle pour boire les eaux bicarbonatées et ferrugineuses. Si l’hôtel est abandonné, il reste visitable ainsi que le magnifique parc qui l’entoure. Le balneari de Font Vella est un temple dédié au bien-être où vous pouvez profiter des immenses propriétés  de l’eau minérale en mobilsant vos cinq sens. l’établissement a su fondre sous les frondaisons, des jardins somptueux, des sortes de onsen japonais. D’ailleurs, toute la station a su garder un je-ne-sais-quoi de suranné qui lui donne un charme étrange. Sant Hilari est entouré d’une centaine de fontaines et de sources qui baignent les forêts profondes où se cacha, il y a quelques siècles, le bandoler le plus célèbre du pays, le grand Serrallonga. Les eaux des sources, embouteillées sur place, participent à la notoriété de la station dans tout le pays avec l’eau minérale Font Vella, qui peuple les tables de très nombreux restaurants de Catalogne. Installé dans un bâtiment de style colonial, à Santa Coloma de Farners, les Thermes Orion, hiératiques et immaculés, cultivent le luxe de l’épure pour accueillir les amoureux du bien-être dans un environnement extraordinaire. Juste à côté le Centre Magma présente un nouveau concept de thermalisme ludique. Une expérience sensorielle totale où les nouvelles technologies et les eaux thermales s’aillent pour créer des espaces et des émotions sans aucune limite pour l’imagination… Et quand vient la nuit, une projection grand format sur un écran géant de 130 mètres de long, unique en Europe, vous invite à parcourir les sites les plus magiques et méconnus d’Islande. Enfin vient Caldes de Malavella avec ses thermes romains dont la piscine est quasiment intacte. Le centre d’interprétation, remarquable, vous entraînera dans la double aventure de la Caldes romaine et de l’épopée des eaux. L’élégant Balneari Prats dresse ses colonnades blanches, l’éclat de sa piscine extérieure alimentée par des sources chaudes naturelles et le raffinement de ses salles de réception. Si vous souhaitez vous laisser porter par le charme d’un joyau du modernisme, découvrez le Balneari Vichy Catalan, une sorte de palais mozarabe aux arcs outrepassés, ourlés de rose et de vert, entouré de jardins et de terrasses aux grands palmiers dressés dans l’odeur du jasmin. Les bassins ornés de statues parlent d’une Andalousie fantasmée, magnifique. Si les séjours des amoureux des eaux font beaucoup pour l’économie de Caldes, la palme revient à son eau-phare, vendue dans le monde entier, le Vichy Catalan. à proximité, le Golf PGA Golf and Wellness est un paradis de bien-être et de performance. Il est devenu l’étape incontournable des plus grands tournois tant son parcours, sculpté au cœur d’une nature sublime, est extraordinaire. à l’intérieur des terres, les eaux chaudes ou fraîches de la Selva ont dessiné un royaume vert et bleu qui respire la douceur de vivre. Si ces eaux douces ne sont pas avares de bienfaits, leurs sœurs salées ne sont pas en reste et s’offrent même le luxe de signer le début de l’élan de la Costa Brava, en pleine baie de Blanes, avant de se lancer dans un découpage serré qui les fait pénétrer au plus profond de criques bordées de pins, dessinant une série d’anses somptueuses jusqu’au pied des remparts de Tossa. C’est là, sans doute, que la côte sauvage porte le mieux son nom, puisque la route qui la surplombe peine à suivre ses méandres, se contentant de trouées sur l’horizon qui sont autant de chocs esthétiques. Ici, embruns et sources se sont donné rendez-vous pour donner naissance à de beaux jardins comme les jardins Mar i Murtra de Blanes, les jardins de Sainte Clotilde de Lloret de Mar ou encore l’îlot d’exotisme végétal du jardin Pina de Rosa, à Blanes également. La Selva a su faire de chaque goutte d’eau un atout de beauté et de tiédeur qui rend la vie infiniment douce. Foncez !

Pas de commentaire

Poster un commentaire