VOTRE MAGAZINE N° 88 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 88 EST EN KIOSQUE

PAYS DE VIGNES ET DE NECTARS

03 Oct PAYS DE VIGNES ET DE NECTARS

Ici, la vigne recouvre presque tout. Ne lui échappent que les falaises, les éboulis, les gros rochers gris. Vaillante, résistante, obéissante aux mains de l’homme, elle grimpe et prospère, n’acceptant dans ses rangs que la noble modestie des casots aux tuiles rousses.

agly11La vigne : née des abbayes

On doit sa présence aux abbayes voisines, notamment celles de Lagrasse et de Fontfroide, dont les moines plantèrent les premiers plants et créèrent les premiers vins. Evidemment, au départ, dans un Moyen Age où les cultures vivrières revêtaient une importance capitale, il s’agissait de polyculture, et la vigne cohabitait avec les vergers, les prairies, les potagers et des champs de céréales. Puis, au XIXe siècle, elle a pris le dessus pour devenir l’unique objet des soins jaloux des hommes du cru.

Un tapis coloré

La vigne de piémont et de montagne, très morcelée, qui est devenue la scansion, le rythme, la respiration même du paysage, impose ses parcelles aux formes tarabiscotées dans le moindre espace, dessinant un tapis ocellé d’ocre, de gris et de vert, que la sanguine d’un rare Carignan semble embraser de tisons épars. La morsure tranchante du soleil annonce des vins gouleyants et francs du collier, des vins robustes et charpentés. Ils ne déçoivent pas.

La majesté des roches

Il faut dire que les sols schisteux, calcaires et granitiques, n’ont pas leur pareil pour concentrer les arômes, focaliser le soleil sur les grappes pour emprisonner le sucre et les sucs. Ici, le sang que saigne la terre est un sang pur, puissant. Noble et brut comme les paysages. La qualité est au rendez-vous, et sur un si petit territoire, les appellations se bousculent, au point qu’il suffit de dire « c’est un vin de la vallée de l’Agly » pour emporter l’adhésion des consommateurs.

agly10Des caves coopératives

Comme la vigne, les caves coopératives ont longtemps rythmé la vie des villages, avec leur architecture massive et frustre. Celle de Maury, par exemple, est l’une des plus anciennes. Elle fut bâtie en 1911 ! Maury, justement, est une des appellations phare de ce terroir. Elle désigne ce vin doux naturel, doux et long en bouche, essentiellement composé de grenache noir, un cépage qui résiste à la fois à la sécheresse et au vent, et que les sommeliers du monde entier ont coutume de servir avec les desserts chocolatés ou la pâte persillée d’un Roquefort…

Des villages ennoblis

Les Côtes du Roussillon Villages s’accompagnent ici du nom de ces derniers tant leur identité viticole et gustative est forte ! C’est le cas pour les vins de Caramany (des rouges capiteux et tanniques), Lesquerde et Rasiguères (dont les rosés ont conquis des inconditionnels) et enfin Tautavel (des vins délicats et forts). Les cépages utilisés sont le grenache noir, déjà cité, le macabeu, un cépage de demi-coteau qui affectionne les sols peu caillouteux, et enfin, le muscat blanc, grand amoureux des coteaux pierreux à dominante argileuse. Toute une palette de raisins qui font de ce territoire un camaïeu de robes et de saveurs !

Une serre naturelle

Il faut dire que tant de cailloux, tant de rochers, capables de stocker littéralement le soleil, finissent par brouiller la logique de l’amplitude thermique en maintenant pour les plantes une température rarement extrême. De son côté, la rosée, qui ne peut pénétrer dans les sols argileux, maintient une humidité de bon aloi même sous les plus fortes canicules. Vous l’avez compris, ici Bacchus est chez lui ! D’autant que la basse vallée du fleuve n’est pas en reste, et produit des Rivesaltes parfumés et même des muscats de Rivesaltes…

Une production florissante

Au fil des années, des dizaines de petits producteurs se sont installés, des investisseurs citadins ont flairé la belle affaire et les caves particulières de la vallée de l’Agly se sont multipliées, conjuguant excellence du savoir-faire vigneron et aussi des techniques de communication et de marketing. A Maury, une belle Maison du terroir regroupe toute l’offre de la vallée en termes de vins, de miel, d’artisanat. Les restaurants jouent le jeu avec des cartes qui sont un hommage aux paysans locaux.

agly12Des vins résolument racés

A deux pas des Fitou, des Corbières, des Côtes du Roussillon, les appellations de la Vallée de l’Agly ont su se créer une image et une identité uniques et conquérir à la fois les plus grandes tables et les caddies des consommateurs, tirant de leur histoire de résistance et d’adaptation, le talent précieux de plaire au plus grand nombre sans rien perdre de leur rareté et de leur puissance racée.

Pas de commentaire

Poster un commentaire