VOTRE MAGAZINE N° 109 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 109 EST EN KIOSQUE

TOUTES LES MEMOIRES

05 Oct TOUTES LES MEMOIRES

La montagne s’est offert une partition où les crépitements des meules des charbonniers, les bruits des norias des scieries et des moulins, les litanies des cloches, les bruits d’épée et de catapulte, la chanson des eaux et des oiseaux se répondent : un réseau de lieux de mémoire remarquable.

Pour commencer votre découverte rien de tel que le centre d’information de Fogars de Montclús et son exposition extérieure composée de grands panneau très illustrés, intitulée « Le Montseny est une montagne », et complétée par trois petites projections : « les couleurs du Montseny », « le Montseny réserve de la biosphère » et « le Montseny hier et aujourd’hui ». Une jolie mise en bouche et une table des matières opérante et apéritive à savourer presque sans quitter la voiture ! Idéal avec des enfants ou des adolescents.  Deuxième halte, à Viladrau, où vous êtes invité, par immersion audiovisuelle, dans la forêt profonde, à découvrir les contes et légendes du cru, peuplés de bandolers au grand cœur, de bandits cruels, de belles ondines à la beauté fatale et d’horribles sorcières malfaisantes aux sabbats effrénés. Une approche ludique qui séduira petits et grands et aussi, une entrée, par les coulisses dans l’âme simple et droite des gens du Montseny. Si vous voulez rentrer dans le vif du sujet, le musée ethnologique du Montseny vous attend à Arbúcies, installé dans une magnifique maison XVIIe en plein milieu de la ville. Une bonne heure de visite sans temps mort vous permettra de découvrir l’évolution des modes de vie au fil de l’histoire et de tout savoir sur le magnifique château de Montsoriu. « Les gens sont de plus en plus curieux de la petite histoire, ils aiment s’identifier, connaître le quotidien de ceux qui les ont précédés. Tous nos musées à caractère anthropologique ou ethnique affichent une belle fréquentation » précise Josep du Consell Comarcal de la Selva. De son côté, à La Calma, la Maison Musée de l’Agustí joue à plein la carte de la reconstitution : vous serez guidé dans toute la demeure par la voix de celui qui en était l’emblématique propriétaire à la fin du XVIIIe siècle et pourrez déambuler parmi les objets, les musiques, les odeurs et les images dans lesquelles il a vécu, plongeant ainsi directement dans le quotidien d’une famille paysanne et montagnarde. La visite se termine par un film qui montre des photos anciennes et les confronte à des photos récentes.  Comme le proclame le slogan, « Le Montseny c’est aussi de la culture ».

Culture et transmission

à cet égard, la Masia Mariona siège des bureaux du parc naturel du Montseny, située à Mosqueroles, accueille une exposition permanente consacrée au mécène Rafael Patxot, originaire de Sant Feliu de Guíxols qui s’était fait construire au début du XXe siècle, un observatoire astronomique pour se livrer à des travaux météorologiques. Six salles vous attendent :  Rafael Patxot, science et mécénat ; Mas catalan ; Livres et nature ; Nuages ; Observatoire catalan et Chanson populaire. C’est le propre petit-fils du mécène, auteur entre autres de « L’Atlas international des nuages et des états du ciel », qui a légué sa maison de vacances à la Députation de Barcelone. Elle est entourée d’un très beau parc orné de fontaines et de cours d’eau qui vaut bien une petite promenade sous les arbres. Mais en matière de transmission culturelle, « les cloches de Jaume » (les esquelles d’en Jaume) sont hors concours : tout au long de sa vie, un des derniers bergers du Montseny, Jaume Traveria, a amassé plus de 1000 cloches et clochettes de toutes tailles et toutes formes venues du monde entier. L’exposition, dans le petit village de Montseny, évoque avec puissance les sons de la vie pastorale qui ont si durablement imprégné la vie de toutes les zones montagnardes du globe. à Sant Hilari Sacalm, station thermale chic, le Musée des Guilleries vous attend dans le centre ancien. Situé dans un bâtiment moderniste remodelé en 1931, il propose projections, maquettes, photos présentant la faune, la flore et des plantes médicinales sur la terrasse. Des expositions temporaires y sont organisées toute l’année. Juste à côté, Can Rovira, une maison du XIVe siècle, la plus ancienne de la ville, abrite au rez-de-chaussée l’office de tourisme et présente des audiovisuels sur les Guilleries et les champignons d’automne. Aux étages, l’homme et la nature se retrouvent à l’honneur, sans oublier l’exposition sur l’histoire des fontaines et de l’eau de Sant Hilari Sacalm. à Breda c’est un musicien qui est à l’honneur, Josep Aragay (1889-1973), grande figure du noucentisme catalan. La collection présentée rassemble une centaine de dessins, des cartons, des esquisses et des cahiers de réflexion sur la création contemporaine, l’architecture, la peinture religieuse, la mythologie, l’enseignement des arts et les fêtes. Ce petit musée est situé dans l’ancienne église paroissiale du XIIe, tout un symbole de continuité. à Santa Fe, Can Casades, une jolie maison de vacances du début du XXe siècle, abrite l’accueil des visiteurs du Parc Naturel, et ils sont nombreux, surtout le week-end. « N’oublions pas que nous sommes dans la grande banlieue de Barcelone, le Montseny c’est un peu le poumon vert de la capitale » explique Montse, guide.

Tous les chemins

C’est là que vous allez trouver votre bonheur le plus complet car la totalité des excursions que vous pouvez entreprendre est là, avec les documents de guidage afférents, les dénivelés, les difficultés, les éléments remarquables patrimoniaux ou naturels que vous allez croiser en chemin, bref une multitude de propositions qui tiennent compte de vos envies (à pied, en vélo, à cheval), de vos centres d’intérêt (déstresser, découvrir, visiter), et aussi de votre typologie et de celle des gens qui vous accompagnent. Ici toutes les routes existent, celle des sources et des cascades, celle des charbonniers, celle des châteaux, celle des ermitages, celle des arbres remarquables… Et aussi les excursions les plus basiques comme l’ascension du Turó de l’Home, celle du Matagalls ou encore de les Agudes. Impossible de ne pas trouver chemin à vos souliers pour parcourir la montagne en quête de vos rêves ! Le centre d’information, très fréquenté en toutes saisons, comporte une boutique qui propose des livres sur la faune et la flore et aussi sur d’autres spécificités du Montseny. Vous pourrez y assister à la projection des films « Les quatre saisons du Montseny », 30 minutes de voyage suspendu en mille images, et « L’homme et le Montseny » qui montre en 25 minutes l’évolution du massif, des Ibères à nos jours. N’oubliez pas de mettre de bonnes chaussures aux pieds et d’enfiler un bon chandail, car ici l’automne est mordant. C’est parti !

Pas de commentaire

Poster un commentaire