VOTRE MAGAZINE N° 112 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 112 EST EN KIOSQUE

LE PUIGMAL, QUATRE SAISONS EN CONCERTO

05 Jan LE PUIGMAL, QUATRE SAISONS EN CONCERTO

En été, le Puigmal offre ses 2910 mètres d’altitude, ses prairies fleuries et ses vallées riantes à la caresse du soleil. En hiver, il se transforme en paradis blanc. Toute l’année, il prend sur son dos généreux tous les amoureux de la montagne, quel que soit leur âge ou leur condition physique.

Jusqu’en 2013, le Puigmal, la station homonyme de la montagne, a été une station de ski cerdane parmi les autres, acharnée à vivre l‘hiver à cent à l’heure au rythme de ses remonte-pente. Puis est venu, après quelques années de marasme, le traumatisme de la fermeture, qui a frappé l’ensemble du territoire de la vallée du Sègre. Un coup dur, et cinq ans d’efforts soutenus, pour finalement cicatriser et renaître à partir de 2019. Comme souvent dans les processus de résilience, ce coup d’arrêt brutal s’est avéré une chance et même un atout maître. Il a permis au Puigmal d’anticiper les dérèglements climatiques en cours, et notamment, l’incertitude liée à la présence de la neige. Résultat, du côté d’Err, on ne guette plus avec inquiétude et envie le ciel gris et plombé qui va marquer, avec des chutes abondantes, le début de saison. En effet, comme le déclare Adrien, technicien à la Communauté de Communes de Cerdagne « maintenant, la saison dure toute l’année, car ce que nous proposons aux gens c’est un panel d’activités uniques qui se décline en destination, pas le contraire. » Et pour parvenir à ce résultat, il a finalement suffi, comme souvent, de revenir aux fondamentaux en recherchant l’ADN premier de la Cerdagne, à savoir, remonter à la création du Lycée Climatique de Font-Romeu et à sa vocation d’entraînement des équipes de France. Sport et climatisme, autrement dit, communion avec la nature et avec son propre corps. à cette analyse est venu s’ajouter un constat : 50 % des gens qui ont entre 15 et 50 ans exercent au moins un sport de pleine nature, et ce, même quand ils vivent en milieu urbain. Il y avait donc là une fantastique marge de progression. Ainsi est née l’idée de mettre en place des activités quatre saisons à forte valeur environnementale ajoutée, tout en évitant un effet cluster en ne les concentrant pas seulement sur le Puigmal. Au contraire il s’agissait de trouver des activités capables d’irradier tout le plateau, de se décliner pour des publics aux niveaux et aux attentes variés, et surtout, de faire travailler les prestataires professionnels dans la logique d’un lien commercial avec l’usager en mettant à leur disposition un cadre naturel unique, aménagé, prêt à l’emploi mais protégé des excès de toutes sortes. Une théorie du ruissellement naturel, en quelque sorte. Payante ! Ainsi est né un projet global de circulation douce en pleine nature, au plus près des routes d’accès, et reprenant d’anciens sentiers de randonnée existants pour les viabiliser et les signaliser. Sports cible : le ski rando qui tourne le dos aux logiques commerciales des remonte-pente et autres télécabines pour privilégier la pratique du ski nordique en pleine nature, au cœur des forêts de mélèzes et de sapins ; Le trail, qui permet de profiter des merveilleux paysages pyrénéens, en courant  le long des dénivelés et des crêtes non enneigées ; Le bike (dans sa déclinaison VTT qui se joue des reliefs et des pentes mais aussi dans sa version VAE, pour se concentrer sur la trajectoire davantage que sur l’effort) et enfin la marche nordique, la version sans neige du ski de fond, dynamique et saine. Un quatuor gagnant. Notons que tous ces sports sont parfaitement intergénérationnels et adaptables au niveau des pratiquants, et sont accessibles toute l’année, à l’exception du ski rando. Pour rester dans un code montagnard aisément compréhensible du public, les chemins empruntent aux pistes de ski leur classification selon la difficulté : verts, bleus, rouges et noirs. Ils permettent ainsi de canaliser les visiteurs, de préserver les espaces naturels en laissant vierges de toute présence humaine de vastes zones sauvages, et en évitant les rencontres intempestives comme par exemple entre les patous qui gardent les troupeaux et les chiens de compagnie en balade avec leurs maîtres. Pour en modifier le tracé dans le sens d’une plus grande fluidité et d’un respect total de l’environnement il a fallu des comités techniques de concertation avec l’Office National de la Biodiversité, la Préfecture, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes et les élus de Cerdagne, qui se sont appuyés sur l’expertise d’une entreprise spécialisée dans les sports de plein air, Outdoor Experience, appartenant au groupe bien connu de matériel de sports d’hiver, Rossignol.

Ainsi est né le projet du Puigmal, station aux quatre sports, Puigmal, station des quatre saisons ! Une mutation tranquille qui a pourtant tout changé ! « En hiver, on s’est rendu compte que pour ce qui concerne la clientèle familiale plus de 50 % des visiteurs faisaient peu ou pas de ski. Ça a été notre premier encouragement sur le chemin du changement. Si ces gens venaient en montagne sans faire de ski, c’est que d’autres motivations étaient possibles sans qu’ils renoncent à leur venue. D’une certaine façon, on avait tout sous la main, mais il fallait faire un patchwork des éléments épars. Alors, nous avons fait appel à des professionnels pour imaginer un sur-mesure.» explique Georges Armengol, Président de la Communauté de Communes Pyrénées-Cerdagne. Paradoxalement, la pandémie de Covid 19 est venue conforter ces analyses car tous les sports retenus sont individuels, même s’ils peuvent se pratiquer en groupe.

Un écheveau d’itinéraires

Il s’agit d’activités naturellement distancielles qui de surcroît se déroulent dans un milieu pur perçu comme une valeur refuge. Sécurité, plaisir, liberté, de quoi vous garantir un séjour au top toute l’année ! Sur place, vous attendent 4 itinéraires en ski rando, histoire de glisser au cœur de la montagne dans le scintillement des aiguilles de glace, seulement bercés par le crissement délicieux des skis sur la neige douce et de faire connaissance avec chaque pli de la belle montagne qui a donné son nom à la station. Pour les amoureux du balancement et du déhanché gracieux, bâtons en main, comme d’improbables funambules, 5 pistes de marche nordique traversent le flanc de la montagne et offrent une immersion dans une faune et une flore exceptionnelle, à décrypter sur vos applications de smartphone. 8 parcours VTT ou vélo électrique s’offrent aux casse-cous qui aiment dévaler les pentes sur les roues, tutoyer les obstacles et vaincre les verticales. Enfin, les coureurs disposent de 12 routes vertigineuses, aux panoramas à couper le souffle sur la jolie plaine d’altitude cerdane et, plus loin, en face sur le Capcir et son seigneur des neiges, le Carlit. Quatre sports pour une infinité de regards différents à poser sur la nature, et pour une riche gamme de niveaux et d’envies. Aucun panneau intempestif ne vient polluer le geste noble de la montagne : juste une signalétique de départ et le tour est joué grâce à l’accompagnement soft des applications téléchargeables riches en explications de toutes sortes qu’il s’agisse de technique, de géolocalisation ou de commentaires instructifs sur les animaux et les plantes rencontrés ! La démarche entamée par la station du Puigmal est inédite dans les Pyrénées mais a déjà été expérimentée dans les Alpes. Toujours avec le concept Outdoor Expériences imaginé et structuré par Rossignol, la Station de Drouzin – le – Mont au Col du Corbier en Haute-Savoie a déjà opéré cette mue l’an dernier. Au global, le réseau Outdoor Expérience de Rossignol comprend désormais 34 Stations de Trail, 10 Stations Nordik Walk dont par exemple celle d’Amélie-les-Bains, 5 Espaces Ski de Rando et 19 Espaces R-Bikes. L’idée est toujours la même, privilégier le respect de l’environnement et le développement durable en tenant compte des évolutions probables du climat et des attentes des consommateurs et encourager des activités qui font de l’intersaison une période de haute activité. La plus-value est évidente, pour les prestataires, bien sûr, mais aussi pour les hôteliers, restaurateurs, loueurs de gites et de meublés. C’est toute une activité montagnarde qui s’impose sur l’année et vient changer en profondeur les habitudes d’accueil et de commerce. Pour le visiteur, c’est l’assurance de profiter de la montagne toute l’année en famille ou entre amis, en multipliant les découvertes que propose la destination Cerdagne au fil des saisons. Gageons que le père noël mettra une foule de visiteurs curieux sur les pistes de ski rando de Puigmal, la station aux quatre sports qui vibre toute l’année ! On vous y attend de neige ferme !

Pas de commentaire

Poster un commentaire