VOTRE MAGAZINE N° 129 EST EN KIOSQUE
VOTRE MAGAZINE N° 129 EST EN KIOSQUE

Sant Julià de Lòria, la déesse du sport nature

02 Juin Sant Julià de Lòria, la déesse du sport nature

Qui n’a jamais traversé Sant Julià de Lòria pour se rendre en Andorre ? Il est venu le temps de s’offrir une véritable halte dans cette paroisse de 10 000 âmes au décor naturel de rêve. Chemins de randonnée à foison, boucles cyclistes à profusion, miradors et chapelles… Les Lauredians ont su transformer leur cité en exceptionnel parc d’activités pleine nature. Grâce à ses équipements et sa myriade d’évènements sportifs, Sant Julià a décroché le prestigieux « Label européen des villes du Sport 2023 » ! Top départ pour une expérience top niveau ! 

Elle est la première ! Sant Julià de Lòria peut se targuer d’être la première ville andorrane qui s’offre au visiteur en provenance de Catalogne sud et de France. à condition d’emprunter les routes de Cerdagne et de passer par la Seu d’Urgell. Là, à 908 mètres au-dessus du niveau de la mer, surplombée par le Pic de Monturull qui culmine à 2754 mètres d’altitude, Sant Julià de Lòria s’est inventé son petit royaume. Si la « porte d’entrée » de la Principauté est souvent associée à ses quatre grandes surfaces : Epizen (ex Punt de Trobada), River, Sant Eloi et Carrefour, Sant Julià de Lòria prouve tous les jours qu’elle en a bien plus à vendre ! à peine 10000 habitants et une énergie aussi débordante que déroutante. Les Lauredians ne veulent blesser personne. Pourtant , dans un demi sourire, ils aiment souligner que leur ville à eux « n’est pas une cité dortoir comme certaines voisines. à Sant Julià il y a une âme, une identité et tout le monde se connaît ! ». Singulière preuve par la présence de hauts-parleurs disséminés dans la cité qui annoncent encore les décès. L’avis d’obsèques est toujours associé à deux sons de cloches pour les hommes, trois pour les femmes… Musique d’un autre temps. Identité, solidarité, proximité. Ici, on a le souci de l’autre, l’amour de sa ville et surtout de l’exceptionnel paysage des alentours. 

Surprenante carte postale de pleine nature 

La nature constitue la source d’énergie de cette petite ville qui recèle de grands trésors. à commencer par la plantation de tabac car oui, il y a une vraie tradition dans ce secteur ! Le tabac ne se résume pas au paquet ou à la cartouche à bas prix. Il a même fait de Sant Julià l’épicentre de cette singulière industrie encore visible à l’œil nu. Il suffit d’observer le flanc des montagnes recouvert de feuilles vertes comparables à des feuilles d’épinards géantes. Il fut un temps, au début du XXe siècle,  où Sant Julià comptait 6 manufactures de tabac dont la plus célèbre : la fabrique Reig. Active de 1909 à 1957, elle a fait la fortune de la famille Reig. L’emblématique bâtisse a longtemps hébergé le Musée du Tabac, aujourd’hui fermé. De cette nature généreuse abondante, les Lauredians continuent à se nourrir. Il faut avouer qu’ils sont particulièrement bien servis. à commencer par le « Tomb Lauredià », un itinéraire de randonnée qui débute en plein cœur de ville avant de s’enfoncer par des chemins de moyenne montagne avec vue panoramique sur Sant Julià de Lória et visite des hameaux pittoresques d’Aixirivall et de Nagol. C’est là l’option idéale pour les amoureux d’architecture romane qui se laisseront littéralement  enchanter par les chapelles de Saint Sernin et de Saint Martin de Nagol. Mais s’il est un espace à ne pas manquer, c’est Naturland, un centre d’activités outdoor qui s’étend sur 800 hectares, aujourd’hui considéré comme le leader pyrénéen des activités de pleine nature. 

La force d’un sport grandeur nature 

Situé sur les hauteurs de la commune de Sant Julià de Lòria, Naturland ouvre son espace été comme hiver sur deux zones : l’une située à 1600 mètres d’altitude, orientée vers les loisirs de pleine nature, l’autre perchée à 2000 mètres d’altitude, idéale pour le ski de fond. Au cœur du plus grand parc d’aventures d’Andorre, on trouve ainsi des activités uniques dans les Pyrénées, telles que le Tobotronc, l’Alpine Coaster le plus long d’Europe mais également l’Airtrekk un des plus grands Sky Trails d’Europe, avec une structure de 10 tours et 13,5 mètres de hauteur. Il dispose de 54 éléments distincts avec trois niveaux de difficultés, des plateformes, des passerelles et des circuits de cordes que l’on peut traverser équipé d’un harnais. Depuis l’Airtrekk de Naturland, on peut accéder à une tyrolienne de 180 mètres, qui survole le camp de base. Un grand moment d’adrénaline ! Au niveau 1600 du parc, l’Xtrem Jump offre un coussin gonflable géant, conçu pour effectuer des sauts de 4 mètres ! 

Sant Julià de Lòria sur la plus haute marche du podium ! 

Pour se fondre dans le décor de Sant Julià et des alentours, il faut savoir se glisser dans la peau d’un joueur prêt à toutes les épreuves. Car ici, on marche, on court, on monte, on descend, on roule, on glisse, on saute, on grimpe. On respire à plein poumons et on s’en donne à « corps joie ». à la faveur d’un climat de haute montagne aux influences méditerranéennes qui offre des étés chauds et des hivers riches en or blanc, la cité enclavée le long de la Nationale et arrimée au fleuve Gran Valira, bouillonne et déborde d’énergie. Il n’est qu’à observer le calendrier des événements sportifs pour prendre la température sportive de Sant Julià. Bénie par sa Sainte Patronne, la Mare de Déu de Canòlich, elle est devenue le berceau parfait de dizaines de compétitions de renommée internationale. En hiver comme en été, la cité organise de nombreuses manifestations sportives : les Championnats du Monde de Triathlon, la Skimo, la Nuit de la Gallina, la Course Naturland d’Enduro, le Championnat du Monde de Trial ainsi que les courses de la Purito, de la Saint Sylvestre ou encore le Festival du Sport Somloria. Ce dernier événement sportif qui conjugue vélo et rando, brille par son caractère populaire et festif pour tous les âges et tous les niveaux. Ici, les champions sont légion et la liste des sportifs d’élite est longue : Jan Frodeno en triathlon, Enric Mas en cyclisme, Pau Capell, en trail, Monica Doria en kayak sans oublier Joan Verdu en ski alpin, pour ne citer qu’eux ! Au-delà, de grands champions étrangers ont choisi l’Andorre comme terre d’entraînement, comme Cédric Gracia en VTT ou Cyril Despres, le pilote moto, cinq fois vainqueur du Paris-Dakar. Face à cette surenchère de pointures et une telle effervescence d’activités, il n’a pas fallu longtemps pour convaincre l’association ACES Europe pour qu’elle délivre son prestigieux label « Ville européenne du sport 2023 » à Sant Julià de Lòria. Ville « au corps sain », Sant Julià n’en oublie pas pour autant de cultiver « un esprit sain ». 

« Mens sana » 

Car, le saviez-vous ? Ici on compte pas moins de quatre universités ! Sant Julià, c’est LE campus d’enseignement supérieur grâce à l’Université d’Andorre, l’Université Carlemany, l’Université Européenne et l’Aviation Academy. Qui dit campus, dit jeunesse, et par ricochet envie de vie ! Et c’est sur la place de la Germandat qu’est évidemment donné le top départ et que l’on fête l’arrivée des participants du « Festival du sport Somloria ». C’est sur cette même place que l’on entend le mieux battre le cœur de cette cité où trône, non loin de là, la splendide sculpture de Josep Viladomat, « La Baigneuse Nue ». Un élégant appel à l’immersion. 

Pas de commentaire

Poster un commentaire